SCMF






Fiche n° 197 : Passerelle Lyon Confluence Passerelle Lyon Confluence

Cliquez pour ouvrir la version large    Cliquez pour ouvrir la version large

Concours PBO
CatégorieOuvrage d'art
Maître d'ouvrageSEM LYON CONFLUENCE
ArchitecteBureau d’études RFR - Paris
EntrepriseRENAUDAT CENTRE CONSTRUCTIONS
Année de construction2009
Commentaire

Le projet urbain Lyon Confluence prolonge le centre ville de Lyon sur 150 hectares jusque dans la pointe sud de la presqu'île de Lyon. Au coeur de ce nouveau quartier, la passerelle piétonne franchit la darse de la place Nautique créée perpendiculairement à la Saône ; elle offre un véritable belvédère sur cette place et les berges de la Saône.

La structure en arche, de 62 mètres de portée, obéit à une géométrie simple et efficace. Des arcs d'acier constituent la base de la structure. Ce sont des tubes de section circulaire cintrés et situés dans des plans inclinés par rapport à la verticale.

Des bracons, tubes d'acier disposés en V et encastrés sur l'arc par des pièces en acier moulé supportent le tablier. Les pièces moulées en acier, présentes dans la charpente et au niveau des culées, ont fait l'objet d'études géométriques détaillées.

Un tablier de bois, large de 4 m, associé à la courbure de la structure. Il est composé d'un platelage, de solives et d'une main courante en bois, matériau approprié et tactile.


Date de construction : décembre 2008 - juillet 2009

Dimensionnement et caractéristiques principales :
- Dimensions :
   Portée : 62,3 m
   Longueur total : 69,4 m
   Largeur de tablier : 4 m
- Surface totale des planchers : surface de tablier : 278 m²
- Hauteur ou nombre d'étages : Flèche des arcs supérieurs : 5,32 m
   Rayon des arcs supérieurs : 96,0 m
   Élancement des arcs supérieurs : 1/12e de la portée environ
- Tonnage d'acier mis en œuvre en structures métalliques : 70 tonnes

Caractéristiques particulières :
Présence de pièces de connexion en acier moulé entre les éléments de charpente, et aussi au niveau de la connexion avec les culées.

Délai de réalisation :
- Études : +
- Fabrication : +
- Montage : 18 mois
Année du concours2010
Commentaire
du Jury
«Malgré la relative modestie des moyens mis en œuvre, la pureté de l’arc surbaissé fait de cet ouvrage, coup de cœur du jury, un exemple remarquable de pertinence par rapport au site de la darse qu’il franchit.
L’’apparente simplicité de ce parti repose néanmoins sur une conception très aboutie de la structure porteuse avec le recours à un ensemble tubulaire d’arcs et bracons encastrés requérant une absolue maitrise de fabrication »


Fait avec siteautomatik